[Exposition] Musée du Montparnasse : Synapses de Jean Faucheur et L’Atlas

30 Mai – 31 Mai 2006

«Synapses» réunit deux générations d’artistes issus de l’art urbain, deux pratiques artistiques, la peinture et la sculpture. Une rencontre, un contact, aujourd’hui, un face à face, qui n’a rien d’un duel.

Communiqué de presse

— L’Atlas cultive une vision cinématographique de l’urbain. Il filme tout, capte tout tel une mémoire vivante et voyage en toute occasion avec 7 «toiles errantes» qui reprennent le même motif, son leitmotiv, son «blaze», L’Atlas, sous 7 formes différentes.

Colonne vertébrale de son histoire de l’art, son apprentissage de la calligraphie au Maroc, en Egypte et en Syrie a donné à ses lettrages une dimension géométrique, labyrinthique et ornementale qui place les écritures de l’Atlas à l’intersection entre l’Occident et l’Orient.

Ses recherches plastiques puisent leurs forces dans un art du geste et du silence, le présent, l’obsession du repère et de la forme parfaite, des peintures automatiques, un graffiti machinal, le sens commun, la croyance en un monde ancestral et en l’harmonie du Cosmos, le chaos de la rue, la méditation tout autant que l’action.

L’Atlas est passé maître dans le maniement de la bombe aérosol et du gaffeur (bande adhésive très résistante utilisée sur les plateaux de cinéma). Son instrument de toujours : la boussole. Son nouvel instrument de prédilection : le g.p.s.

L’Atlas travaille l’instant, ici et maintenant.

— Jean Faucheur ne s’est jamais installé. Son oeuvre est comme celle d’un graffitiste: sérielle, instinctive, infaillible et toujours remise en question. Faucheur explore toutes les techniques, tous les supports, investit toutes les formes d’espaces, mixe et manipule les matières.

Il maîtrise le métal, dessine, tresse des photographies, pratique le pointillisme à la bombe aérosol, fabrique des objets monumentaux, met en scène, crée des rencontres artistiques et ne cesse jamais de peindre. Sa démarche allie le manuel, l’image et les 3 dimensions de la sculpture. Son art suit une histoire nomade qui s’étend du cubisme à la performance publique.

En 2005, le département des Arts dans la Ville de Paris a adopté le projet de l’Association Le M.U.R dont Jean Faucheur est président. Le projet consiste à exposer des peintures sur papier de 3 x 8 m à l’emplacement du panneau publicitaire de la place Sans Nom, à l’angle de la rue St Maur et de la rue Oberkampf.

Exposition réalisée avec le soutien de Bernard Krief Capital et avec le concours amical de la galerie Patricia Dorfmann. En partenariat avec Paris-Art et Art Press.

.

INFORMATIONS PRATIQUES

Musée du Montparnasse

Adresse : 21 avenue du Maine, Paris 14ème

Infos : tel. 01 42 22 91 96
Interview disponible : www.urbanart.tv/SYNAPSES