L’art de L’Atlas est géodésique : il prend place en des lieux précis qu’il fait valoir comme «lieux», comme «pôles» spatiaux. Peu importe ce que sont ces lieux, s’ils sont «sans qualité» ou connus, non référencés dans la mémoire géographique commune ou à l’inverse prestigieux. Ces lieux «sont», et d’abord pour cette raison : tous sont des lieux de vie. Lieux de rien, lieux majeurs, touristiques, du centre, de la périphérie, peu importe. Chaque tableau-signature prend place, posé sur la tranche ou sur un des angles de son cadre. Par son truchement, l’artiste dessine son propre atlas, fait de la somme de ses déplacements.

Paul Ardenne

Sur ce projet, un livre a été publié en novembre 2012 aux Éditions Lutanie.

AMSTERDAM, NL

BALI, ID

BARCELONA, ES

BERLIN, DE

BREST, FR

BRUSSELS, BE

DAKAR, SN

ISTANBUL, TU

JAKARTA, ID

LONDON, UK

MARRAKECH, MA

MEXICO, MEX

MOSCOU, RU

NEW DELHI, IN

NEW YORK, USA

RIO, BR